Pourquoi tous les jouets devraient être en bio plastique ?

utiliser-savon-bio
Pourquoi utiliser un savon bio
juin 9, 2020
sophie-la-girafe

Dans l’industrie du jouet, de nombreux matériaux ont été utilisés pour concevoir différents produits. Au fil du temps, des études ont démontré que la plupart de ces matériaux présentaient des risques. Des risques qui touchaient principalement les enfants. Ainsi, pour faire face à cette inquiétude, des solutions écologiques telles que les bioplastiques ont été développées. Mais de quoi s’agit-il ?

Une version du plastique 100 % écologique

Comme alternative, l’utilisation des bioplastiques est encouragée. Une initiative qui concerne également l’industrie du jouet, qui, depuis ces dernières années, fait face à des cas de contrefaçon sévères avec l’utilisation de matériaux inadéquats et toxiques. La production de bioplastiques consiste à obtenir des polymères naturels à partir de résidus agricoles, de cellulose ou d’amidon de pomme de terre ou de maïs. Ces matériaux sont 100 % dégradables, tout en étant résistants et polyvalents. Ils ont même déjà fait leur preuve dans des secteurs tels que l’agriculture, l’industrie textile, la médecine et surtout sur le marché de l’emballage… Pour les fabricants de jouets intéressés par ce produit, leur objectif est de développer des jouets sûrs et sains, exempts de toutes sortes de risques pour un enfant. C’est alors que cette solution écologique représenterait la meilleure alternative. Une initiative qui s’inspire également de Sophie la girafe, un jouet 100 % écologique fabriqué à base de caoutchouc naturel.

Choisir des jouets en bioplastique éco-certifiés

Le bioplastique est plus préférable au plastique conventionnel en matière de jouet. Cependant, il faut quand même considérer quelques critères. Certains jouets en bioplastique sont éco-certifiés. Cela garantit que le bioplastique n’a pas été produit à partir de cultures transgéniques, que des pesticides n’ont pas été utilisés. Et qu’aucun additif toxique n’a été ajouté, comme c’est le cas dans la plupart des plastiques. Bien qu’ils soient encore difficiles à trouver, il existe des exemples tels que le fabricant de jouets danois Dantoy. Cette firme attribue à ses jouets en bioplastique le label Cygne Blanc. Par conséquent, pour retrouver facilement les jouets fabriqués en bioplastique sûr, on peut commencer par rechercher des marques et des magasins qui intègrent des critères de durabilité et de responsabilité sociale.

Pourquoi le plastique ne devrait plus être considéré ?

De plus en plus de fabricants sont maintenant conscients du fait que le plastique n’est plus l’option la plus saine ou la plus durable pour fabriquer des jouets. De plus, de nombreuses études ont montré les effets néfastes qu’ils peuvent avoir sur les enfants en raison des additifs toxiques qu’ils contiennent. Par exemple, il est connu que la plupart des plastiques contiennent des substances toxiques et perturbant le système endocrinien. Des substances telles que les phtalates qui confèrent la flexibilité au plastique, ou le bisphénol A (BPA) qui durcit le plastique. Ce fait est particulièrement inquiétant, car les enfants sont beaucoup plus vulnérables aux toxines que les adultes. De plus, les plus petits mettent souvent des jouets dans leur bouche et même les mâchent.

Quelles autres alternatives à considérer avec le bioplastique ?

Avec le bioplastique, d’autres alternatives naturelles sont aussi à considérer lorsque vous envisagez d’acheter de nouveaux jouets. Le bois est le matériau par excellente pour les jouets. Il a une durabilité et une résistance élevées. De plus, il n’est pas toxique, tant qu’aucun additif ou peinture toxique n’est ajouté. Il est important que les jouets en bois aient été traités avec des produits naturels, comme la cire d’abeille, des huiles végétales, ou avec des peintures avec des colorants végétaux et à base d’eau. Le caoutchouc naturel est aussi une autre option très appréciée dans ce domaine. C’est un matériau qui provient de la sève de l’arbre Hevea Brasilensis. Lorsque la sève est extraite, elle est introduite dans des moules et laissée séchée à haute température et à faible humidité. Ce processus dans le but d’obtenir des objets souples et souples, parfaitement adaptés aux plus petits, à l’exemple de la susmentionnée Sophie la Girafe. Enfin, le liège est aussi une option à considérer. Il possède des caractéristiques très intéressantes : doux, flottant, imperméable, et ignifuge.